Construction d’une coque en balsa, part IV, la pose du caisson   Leave a comment


 

Pour le caisson, rien de très compliqué. On va commencer par faire sauter tous les couples qui nous enquiquinent, et par découper proprement ceux sur lesquels le caisson prendra appui.
Pour virer les couples, j’utilise une technique toute bête. On verse quelques gouttes d’acétone sur le collage, on attend cinq minutes, ét ça vient tout seul.

DEF7E4E87E60CF83_349_0

 

On découpe et on ajuste ensuite le caisson. Ca va sans dire, mais ça va quand même mieux en le disant, vérifiez plutôt deux fois qu’une à ce moment là que vous avez bien la place de caser le moteur et son refroidissement, les accus, etc…

DEF7E4E87E60CF83_349_1

 

On le colle, avec quelques gouttes de cyano, le collage définitif interviendra plus tard, lorsqu’on passera l’intérieur de la coque à la résine. Yapluka l’araser pour le mettre à niveau, de façon à ce qu’on puisse le coller contre le pont. Dans l’opération, notre coque ne prend pas de poids, celui de la cloison du caisson étant contrebalancé par les couples que l’on a supprimé. Compte tenu des avantages énormes qu’un caisson apporte, ce serait franchement dommage de s’en priver…

DEF7E4E87E60CF83_349_2

Publicités

Publié 24 juillet 2007 par pyoffshore dans Trucs et astuces

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :