Sigmax, le mono 1 Nantais   Leave a comment


Sygmax_1 Après m’être cantonné un bon moment à la catégorie micro, qui permet déjà de s’amuser beaucoup et d’apprendre énormément, j’ai eu envie, fortement incité par les bateaux des copains, de me lancer dans le mono 1. Tant qu’à faire, autant privilégier les fabrications locales, et j’ai donc craqué pour une coque de Sigmax (le nom a été trouvé par l’inénarrable Brushman, faisant référence au dessinateur – Maxime – et à sa coque fétiche -le Sigma).
     J’ai effectué un montage pas très classique, mais assez standard chez les nantais, à savoir avec moteur arrière. Les avantages majeurs de cette solution sont la très grande liberté que cela procure à la transmission, ainsi que le gain de poids, et la possibilité d’avoir pas mal de place (enfin, tout est relatif) pour positionner les accus en fonction des équilibrages recherchés. En revanche, à l’arrière, au moment de caser servo et récepteur, c’est un peu la crise du logement…Interieur 1
     Le setup a été choisi suite aux essais qu’a effectué Maxime, en essayant des moteurs lents, avec de grosses hélices. J’ai donc opté pour un Feigao 540 11 S (format 600, soit 36 mm de diamètre, Kv de 3.200) et des hélices allant de k42 à k45. Résultat des courses, ça déménage vraiment, c’est très violent, et impressionnant de puissance (quand on vient du 400, même brushless, ça fait peur…). Il n’ y a qu’a consulter la photo ci-dessous pour voir l’état de mon premier capot, réalisé en CTP aviation de 1 mm après une gamelle. Et non, il n’y a avait pas de rocher, ce n’est que le contact avec l’eau qui a fait ça… En matière d’hélices, la 43.5 est le maximum admissible à mon niveau de pilotage, sur eau plate exclusivement, après c’est trop violent. En course, la 42 est le bon choix.
     Mes plus gros soucis ont été rencontrés pour fiabiliser l’engin, notamment au capot niveau du servo de direction. J’utilisais au départ des HS 81, ou leur équivalent Multiplex, couplés avec un sauve servo de voiture RC.Le plus costaud a résisté l’équivalent de cinq packs, le moins costaud un pack et vingt secondes (les vingt secondes étant la première moitié du premier virage de la première manche de mono 1 du TF de Nantes 2007, ce qui a permis à Maxime d’aller récupérer ma coque dans les arbres, merci à lui ….). J’ai fini par trouver la bonne combine en utilisant un HS 225 MG, gros servo à gros pignons métal, plus le sauve servo. Jusque là ça tient, pourvu que ça dure.
     Ma coque porte aujourd’hui les stigmates de mes premiers tâtonnements et d’un nombre significatif de grosses gamelles. Cet automne, je ferai travailler l’ami Ronan, pour qu’il m’en fasse une toute neuve et toute belle,  bien costaud, avec des renforts là où il faut, que je monterai aux petits oignons pour la saison prochaine.
     Tableau face Tableau profil

Une petite vidéo, pour le plaisir des yeux, merci à Fred, le cameraman de service 😀

Publicités

Publié 21 juillet 2007 par pyoffshore dans Bateaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :