Micro H, la pince à cornichons survitaminée   Leave a comment


Pour changer un peu des monos, j’ai viré ma cutie pour construire un petit H, avec trois bouts de balsa et deux blocs de mousse qui traînaient. Je suis parti d’un plan "trois vues" de l’Aycula de M. Holc. Les images en question sont téléchargeables ici.

DEF7E4E87E60CF83_264_0

L’idée de départ était de voir si faire un fuseau en bois qui ne ressemble pas à une boîte à chaussure était faisable. Un après midi pluvieux, j’ai donc plongé dans mon stock de balsa, et deux heures plus tard, j’étais en possession d’une jolie petite massue. Bon, maintenant que j’avais fait le fuseau, c’est sûr, fallait que j’aille jusqu’au bout…

Il m’a fallu quand même quelques petites heures de "boulot" pour tailler et affiner convenablement les patins, DEF7E4E87E60CF83_264_1 percer convenablement les passages des tubes et aligner le tout au millipoil. Mais le jour de la mise en croix (vocabulaire emprunté à mon lourd passé de modéliste avion), on se fait quand même bien plaisir.

 

 

 

 

 

Quelques heures encore de "travail" m’ont été nécessaires pour faire la trans et la fusée. La trans est assez classique, en cap de 1mm manchonnée avec du tube laiton diamètre intérieur 1 extérieur 2. La fusée est très classique en termes de look, je l’ai réalisée à partor de matériel disponible dans tout Castobricotruc local, à savoir un rond de laiton de 6 mm de diamètre, un plat de laiton tirée d’une cornière 10 mm *10 mm dans la même matière, et un peu de brasure. Comme le montre la pièce, c’est pas bien gros…Je me suis d’ailleurs sévèrement brûlé un doigt en faisant la brasure… Quand on est pas doué…

DEF7E4E87E60CF83_264_2

Après tout ça, il me restait un épineux problème à résoudre qui était de réussir à tout caser dans ce petit  machin,  le tout en essayant de respecter le centrage donné sur le trois vues, point absolument primordial sur ces engins. J’y suis finalement parvenu, mais ca rentre au millipoil, il n’y a pas de place de perdue… Même pas la place de mettre un coupe circuit…

Ca a quand même été prêt à naviguer. Pour les premiers essais, les patins n’avaient pas reçu de finition, je me doutais qu’il y aurait probablement des retouches à faire.

DEF7E4E87E60CF83_264_3DEF7E4E87E60CF83_264_4DEF7E4E87E60CF83_264_5

 

 

Les premiers essais se sont déroulés sur une eau totalement plate, idéale pour voir ce que cela donnait. Le résultat en vidéo. C’est pas mal, mais plusieurs petits trucs ne vont pas :

  • le bateau tire à gauche. C’est le premier qui me fait le coup, c’est plutôt étonnant. Je me dis que l’ajout d’un turn fin sur le patin droit, en ajoutant de la traînée, résoudra le problème.
  • il tourne très très mal, ce qui est lié à la position du gouvernail selon mon pote Ester. Il est trop avancé par rapport à l’hélice, et donc, ca ne tourne que full speed. Comme en plus il n’y a pas de turn fin…
  • la vitesse n’est pas au niveau de mes espérances, et c’est ce qui m’embête le plus.

Après consultation des éminences offshoresques en matière de H, décision est prise de faire de nouveaux patins. Les objectifs sont :

  • virer le dièdre
  • diminuer le poids sur l’hélice
  • rehausser un peu le bas du fuseau par rapport à l’eau en ligne de navigation.
  • ajouter un turn fin

Je ressors le cutter, la poncette et la mousse, et quelques jours plus tard, l’engin se voit doter de patins flambants neufs.

DEF7E4E87E60CF83_264_6DEF7E4E87E60CF83_264_7

Re-navigation, et là, c’est bien pire qu’avant. Il tire comme un fou à droite, et peine à dépasser les pédalos du coin, pourtant animés par des papys peu en forme…Les essais ne se poursuivront pas longtemps, la cap de la trans casse en plein milieu…

Après avoir confectionné une nouvelle trans, essai avec le TF relevé, et ça va beaucoup, beaucoup mieux…mais pas longtemps, de la flotte est rentrée dans le fuseau (je suppose que c’est par la trans) et le contro s’est mis en grève. La preuve était donc faite que le gros TF dont je l’avais affublé n’était pas adapté (en fait c’était le premier TF de mon microbra evo, que j’avais pieusement conservé…).

Je farfouille donc dans ma boîte à rabiot, et déterre un bout d’inox de 0.5 mm, que j’attaque sauvagement à la Dremel pour tailler un TF minimaliste et bien affûté (planquez les poissons, ça coupe). J’en profite pour diminuer la largeur des tubes de liaison, et les ramener à des proportions plus "classiques", toujours selon les sommités en matière de H que j’ai pu consulter (merci à Pierre et Jérôme, jamais avares de bons conseils).

DEF7E4E87E60CF83_264_8DEF7E4E87E60CF83_264_9

Les essais du jour montreront que ça va beaucoup mieux, le bateau va droit, tourne correctement, malgré un manque de débattement du servo de direction (je vais replonger dans la boîte à rabiot pour essayer de trouver un palonnier plus long) et commence à avoir une vitesse honorable. Hélas, l’essai n’a pas duré bien longtemps, encore une fois, de l’eau et le contro qui se met en grève au bout de quelques minutes. Je croyais avoir pourtant avoir bien étanchéifié ma trans, faut que je parte en quête de la fuite…

DEF7E4E87E60CF83_264_10

Une fois qu’elle sera trouvée, et que le bateau sera fiabilisé, il est plus que vraisemblable qu’il se verra boosté par un pack de lipo 3S. Le kv (3.900) de mon fidèle feigao étant à priori un poil faiblard pour ce type d’engin, l’augmentation de la tension devrait permettre d’atteindre des vitesses intéressantes…

Affaire à suivre.

Publicités

Publié 21 juillet 2007 par pyoffshore dans Bateaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :